Tourisme

Grande comme deux fois la France, la Tanzanie offre un large éventail d’’attractions touristiques à même de satisfaire ses 800.000 visiteurs annuels : randonnée, alpinisme, plongée, plage, safari.

Parmi les sites les plus remarquables, on peut citer :

Les parcs nationaux : le Serengeti, où se déroule la plus spectaculaire migration de mammifères de la planète (gnous, zèbres et antilopes se déplaçant au rythme des pluies et des sécheresses) ; le cratère du Ngorongoro, patrimoine mondial de l’’UNESCO depuis 1979 (résultat de l’’effondrement d’’un volcan plus haut que le Kilimanjaro) ; le Selous, la plus grande réserve de faune du monde, et bien d’’autres, remarquables tant pour la richesse de leur faune et de leur flore que pour leurs paysages.

Le Mont Kilimanjaro, plus haut sommet d’’Afrique (5895 m), destination privilégiée des alpinistes amateurs ou chevronnés.

Les Grands Lacs, partagés entre la Tanzanie et ses voisins : Lac Victoria (deuxième plus grand lac d’’eau douce au monde), Lac Tanganyika (le plus long lac d’’eau douce au monde, et le deuxième le plus profond), Lac Nyasa ou Malawi (entre le Mozambique, le Malawi et la Tanzanie).

Les gorges d’’Olduvai, où les archéologues Mary et Louis Leakey ont découvert les plus anciennes traces de pas d’’hominidés.

Zanzibar, île aux multiples facettes (épices, plages, fonds marins) mais aussi une ville légendaire, Stone Town, où se mêlent les influences de l’’Afrique, de l’’Asie et de l’’Arabie.

Kilwa Kiwisani, ancienne cité portuaire, un temps portugaise, dont les ruines sont classées au patrimoine mondial par l’’UNESCO depuis 1981. Le site a été récemment réhabilité, notamment grâce au soutien financier et technique de la France.

Depuis une dizaine d’’années, la France assiste le gouvernement tanzanien afin de promouvoir un nouveau tourisme, plus durable et plus respectueux des patrimoines et des populations locales. L’’expertise française a ainsi été largement utilisée pour la conservation et la valorisation du site historique de Kilwa, mais elle s’’applique également au travers de la présence, depuis 2008, d’’un assistant technique français auprès du Ministère du Tourisme tanzanien. Au-delà des activités de conseil et de formation, son action a permis de lancer la création d’’une certification tanzanienne du tourisme durable ainsi qu’’un projet de développement intégré d’’une région proposant des attractions touristiques majeures (les ruines de Kilwa et la réserve du Selous).

Par ailleurs, dans le domaine plus spécifique de la formation hôtelière, l’’Agence française de Développement (AFD) finalise actuellement un projet ambitieux : la construction d’’un Collège national du Tourisme sur le modèle des écoles hôtelières françaises. En fournissant au gouvernement tanzanien un outil et des méthodes de formation de niveau international, la France offre aussi de réelles opportunités d’’emploi dans le secteur touristique à des milliers de jeunes Tanzaniens, aujourd’’hui souvent délaissés au profit d’’étrangers mieux formés.

Contacts

Tanzania Tourist Board
I.P.S. Building, 3rd Floor
Samora Machel Avenue
Dar es Salaam, Tanzania
P.O.Box 2484, Dar es Salaam
Tel : +255-22-241244/5, Fax : +255-22-2116420
E-mail : md@ttb.ud.or.tz

Zanzibar Commission for Tourism
PO Box 1410,
ZANZIBAR
Tel : +255-24-2233485/6
Fax : +255-24-2233448

Tanzania National Parks
P.O.Box 3134, Arusha, Tanzania
Tel : +255-27-23471, 24082, Fax : +255-27-28216, 24075
E-mail : tanapa@habari.co.tz

Liens utiles

- Page Tourisme du portail de la Tanzanie

- Office du tourisme tanzanien

- Parcs nationaux

Dernière modification : 16/02/2010

Haut de page